Les faux nez féministes du gouvernement

Caroline de Haas  et  Christiane Marty  et  Maya Surduts  • 8 mars 2012 abonné·es
«Toutes les civilisations ne se valent pas » , a affirmé Claude Guéant en appuyant son propos sur l’exemple de l’égalité entre les hommes et les femmes, et de « la dignité de la femme » . Propos relayé par Nicolas Sarkozy, qui renchérit sur la moindre valeur d’une société qui « n’accorde pas la même place aux hommes et aux femmes » , et par d’autres personnalités du gouvernement, comme Xavier Bertrand, qui choisit les « civilisations permettant à la femme de s’émanciper » . Nos gouvernants seraient des féministes, et on ne le savait pas ! Passons sur l’emploi du singulier : parler de « la » femme, en l’essentialisant donc, et non « des » femmes dans toute leur diversité, trahit le dilettantisme. Mais l’essentiel est
Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Digression
Temps de lecture : 5 minutes