Nuit balkanique

Un spectacle pour penser les blessures de l’Europe méridionale.

Gilles Costaz  • 10 mai 2012 abonné·es

Le théâtre, encore peu connu, de Sedef Ecer, jeune auteure d’origine turque et d’expression française, est hanté par les poudrières laissées par les grands conflits du passé dans l’Europe méridionale. Sa pièce,

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Culture
Temps de lecture : 2 minutes