Une semaine de 4 ou 5 jours à l’école ?

La question des rythmes scolaires est au centre de toute réflexion sur l’école. Jean-Jacques Hazan estime qu’une semaine trop courte densifie l’apprentissage
et est inefficace. Selon Christian Chevalier, il faut avant tout une concertation sincère avec les enseignants.

La FCPE a engagé depuis février 2009 une campagne, avec le syndicat des inspecteurs de l’Unsa et de nombreux chronopédagogues et chrono­psychologues scolaires, contre la semaine des quatre jours, considérant qu’elle était néfaste aussi bien en termes pédagogiques qu’en termes de conditions de ­travail et d’organisation de la journée elle-même. Non seulement ce système fatigue les enfants mais, en plus, il est inefficace car il densifie le travail sur trop peu de jours. Nous sommes donc favorables à une…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisi un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents