Inter sans voix la nuit

Ah, la voix de Macha Béranger qui berça, de 1977 à 2006, nos nuits sur France Inter ! Elle résonnera, plus que jamais, comme un vieux souvenir pour insomniaques nostalgiques. Dès la rentrée, les programmes en « live » diffusés la nuit, qui faisaient pourtant la spécificité du service public, pourraient ainsi être supprimés et remplacés « par une rediffusion automatique de programmes de la journée » . Vous ne rêvez pas ! C’est Philippe Val, le patron autocrate de la station, qui en a décidé ainsi. Pour des…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents