Dossier : Les Verts face à leurs contradictions

Le goût amer des couleuvres

L’irritation monte chez les écologistes face aux « provocations » socialistes. Mais pas au point de mettre en balance leur participation au gouvernement.

Le député Noël Mamère, qui commente souvent un cran plus haut que ses collègues écologistes, évoque une « action concertée » : après la sortie dithyrambique du ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, sur le nucléaire, qualifié de « filière d’avenir 1 », Delphine Batho en rajoute une couche, jeudi dernier, à la suite de l’approbation de quelques cadres socialistes. Devant des dizaines de chefs d’entreprise, lors de l’université d’été du Medef à Jouy-en-Josas (décidément très prisée du…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé aux abonnés

Pour lire cet article :

Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents