Faut-il continuer à noter les élèves ?

Le débat sur la notation systématique revient régulièrement sur le tapis. Pour Jean-Michel Zakhartchouk, il faut la supprimer en primaire et mettre fin aux « moyennes générales ». Pour Sandrine Charrier, les méthodes d’évaluation alternatives ne sont pas non plus exemptes de critiques.

Il y a quelque temps, une pétition a été lancée pour la suppression des notes à l’école primaire. Dans certains collèges, des enseignants se lancent dans des expérimentations de « classes sans notes ». Depuis plus d’un siècle, des spécialistes « docimologues » relativisent considérablement l’objectivité et la scientificité des notes. Est-ce à dire qu’il faudrait avant tout supprimer ces fameuses notes qui ont tant de poids dans notre école ? En réalité, il ne faut leur donner ni l’excès d’honneur qu’on…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.