Discrimination

Politis  • 24 janvier 2013
Partager :

« Êtes-vous juive ? » C’est la question très incongrue qu’une préposée d’Air France a posée le 15 avril 2012 à Horia Ankour, une passagère déjà installée dans un avion prêt à décoller de Nice en direction de Tel-Aviv. La réponse n’étant manifestement pas satisfaisante, cette élève infirmière de 30 ans a été ni plus ni moins invitée à descendre. Son passeport et sa carte d’embarquement avaient pourtant été validés au préalable. Au cours du procès pour discrimination intenté par Horia Ankour à la compagnie aérienne nationale, le 17 janvier, une employée d’Air France a indiqué que le nom de cette passagère figurait sur une liste noire dressée par les autorités israéliennes. L’avocat de la plaignante, Me Albert Goldberg, a ironiquement demandé si « Air France n’est pas un préposé de l’État israélien ? »

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don