Des cours en anglais à l’université ?

Un enseignement en anglais est prévu dans la loi sur les universités. Pour Jean-Yves Le Déaut, ce serait un gage d’attractivité pour l’enseignement supérieur français. Selon Pouria Amirshahi, cela met en danger la francophonie et l’exception culturelle défendue par la France.

Je suis favorable à la proposition, inscrite dans la loi actuellement en débat devant le Parlement, de faire certains enseignements dans une langue étrangère à l’université. Cela ne veut pas dire que tous ces cours seront en anglais, même s’il ne faut pas se cacher que cette langue étrangère sera souvent l’anglais. La première raison est qu’il s’agit de faire cesser une hypocrisie : aujourd’hui, dans les grandes écoles et certaines universités françaises, on contourne la loi Toubon ! Celle-ci avait certes…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.