La confession et l’ordonnance

Un entretien à Paris Match qui annonce un recours aux ordonnances.

À l’occasion du premier anniversaire de son élection, François Hollande s’est confié à Paris Match (7 mai). De cet entretien, la plupart de nos confrères ont retenu essentiellement une phrase sur « le remaniement [qui] viendra en son temps ». Le marquis de La Palice n’aurait pas mieux dit. Bien plus troublante est cette « grande leçon » que le chef de l’État tire de « la première année de [son] quinquennat » : « Le temps des processus législatifs et réglementaires n’est plus adapté au temps de la vie des…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents