Le désir du roi-phallus

Vous avez besoin d’être sadisé, qu’on vous fasse un peu mal, un peu peur, et beaucoup d’ombre ? Alors lisez la presse française, elle pense comme vous.

François Cusset  • 16 mai 2013 abonné·es

Vous aussi vous avez besoin d’un maître ? Vous n’attendez qu’une chose, remettre votre destin entre les mains d’un chef, un vrai ? Vous sentez que le pays entier, de même que votre petit individu douillet, ferait bon usage d’un coup de fouet, d’un déferlement de schlague, qu’il gagnerait à être violenté d’en haut par un vrai père fouettard ? Que, pour arrêter de geindre, il nous faudrait une bonne fessée suivie d’une leçon pleine d’injonctions et de menaces,

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Digression
Temps de lecture : 5 minutes