Prostitution : n’occultons pas l’essentiel

La loi proposée aujourd’hui a le mérite de supprimer le délit de racolage et de réaffirmer la volonté abolitionniste de la France.

La loi sur le système prostitutionnel suscite de nombreux débats… qui portent surtout sur la pénalisation des clients ! Il ne s’agit pourtant que d’une des mesures d’un projet proposant une approche globale de la prostitution. Focaliser sur cette mesure occulte l’essentiel. Le cœur du débat, selon nous, renvoie à un choix de société. Voulons-nous vivre dans une société qui voit dans la prostitution un métier comme un autre, un « service sexuel » qu’il convient d’organiser et de soumettre à des règles…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.