Diversion grossière

Les chiffres de participation à la « Marche pour la révolution fiscale » organisée par le Front de gauche, le 1er décembre, font le grand écart.
Politis  • 5 décembre 2013
Partager :

100 000 ou 7 000 ? Les chiffres de participation à la « Marche pour la révolution fiscale » organisée par le Front de gauche, le 1er décembre, font le grand écart. Évidente éxagération de part et d’autre. La faute première à la préfecture de police qui, après avoir indiqué à l’AFP qu’elle ne communiquerait aucun chiffre, a avancé cette estimation ridiculement faible quand tous les observateurs ont pu constater la présence d’une foule compacte, occupant sur plus d’un kilomètre l’ensemble du boulevard de l’Hôpital, lequel compte jusqu’à six voies de circulation. Il y avait donc à tout le moins plusieurs dizaines de milliers de manifestants pour réclamer l’annulation des hausses de TVA et une fiscalité plus juste. Pour une mobilisation organisée en trois semaines, c’est plutôt un succès. Qu’une bonne « polémique sur les chiffres », comme titrent nombre de médias, occulte opportunément.

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don