Les excuses de Copé

Invité le 3 mars sur RMC, Copé avait annulé au dernier moment l’entretien pour préparer sa fameuse « déclaration solennelle ».

Invité de la matinale de Jean-Jacques Bourdin, le lundi 24 mars, sur RMC-BFM TV, Jean-François Copé a voulu ponctuer son intervention par des excuses auprès de l’animateur et des auditeurs de la station. Invité le 3 mars par l’anchorman de RMC, Copé avait annulé au dernier moment l’entretien pour préparer sa fameuse « déclaration solennelle ». Et de se justifier en se disant « profondément choqué par la campagne de presse dont [il] a été l’objet de la part du Point et de son directeur, qui m’ont diffamé,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Macron, l’Europe et Poutine

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.