Les associations entendues

Le Sénat se prononce contre la pénalisation des clients.

Le chemin vers le changement des mentalités ne passera sans doute pas par la pénalisation des clients. À l’écoute des associations, comme la LDH ou Médecins du monde, qui s’alarmaient qu’une loi pénalisant des clients vienne plus encore mettre en danger les prostitués 1, les sénateurs se sont prononcés contre la mesure phare du texte adopté à l’Assemblée nationale. Motif : « Ne pas accroître la précarité sanitaire et sociale des personnes prostituées. » Les sénateurs ont jugé que les moyens qui auraient…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Un message positif

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents