Un incident, deux récits...

À en croire le récit dominant, des manifestants propalestiniens s’en seraient pris à une synagogue. Mais les choses ne se seraient pas passées comme ça.

Les échauffourées qui ont émaillé, dimanche, la fin de la manifestation parisienne de soutien à Gaza ont, dans certains médias, éclipsé la mobilisation, et inspiré un communiqué martial à Manuel Valls. À en croire le récit dominant, des manifestants s’en seraient pris à une synagogue. Inacceptable en effet ! Mais d’après plusieurs témoignages, y compris vidéo, les choses ne se seraient pas passées comme ça. Un groupe d’extrémistes de la Ligue de défense juive serait venu provoquer les manifestants.…

Il reste 42% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents