Mes grandes vacances sous l’occupation

Le bruit des bottes et le son du canon, le kaki des uniformes et les verts paysages normands, la mort, le rationnement. Le nouveau dessin animé de France 3 explose les codes.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Assurément pas un univers d’enfant. Les Grandes, Grandes Vacances , le dessin animé diffusé sur « Ludo », le créneau matinal des séries d’animation pour la jeunesse de France 3, déroule depuis le 20 avril l’histoire de deux jeunes Parisiens durant la Seconde Guerre mondiale.

Ernest et Colette sont en week-end chez leurs grands-parents, en Normandie, à la fin de l’été 1939, au moment où la France entre en guerre. Le père est mobilisé, la mère hospitalisée, les gamins resteront le temps de la guerre dans la campagne normande, convoquant la grande et la petite histoire. L’exode, les réquisitions, la débrouille, Pétain, l’occupation, le Débarquement, un sujet quasi tabou dans l’univers du dessin animé. Et un format feuilletonesque devenu rare, les diffuseurs étant plus friands de formats courts et dissociés. Les dessins sont de belle facture, au trait fort et clair, le dessein éminemment pédagogique et les couleurs parfois délavées, comme si le film avait été exhumé d’archives de la période.

Réalisé par Paul Leluc , sur une idée de Delphine Maury, les scénarios ont été ciselés par celle-ci avec Sébastien Oursel et Guillaume Mautalent, ces derniers déjà à l’ouvrage sur les Nouvelles Cités d’or et Galactik Football . « Étrangement, sur cette série, nous ne nous sommes fixés aucune contrainte, juste un déroulé au premier degré de ce qu’ont pu vivre des gamins à l’époque, nourri par des témoignages recueillis par Delphine Maury auprès de personnes qui avaient vécu leur enfance durant la guerre. Toutes les anecdotes qui figurent au scénario sont basées sur des faits réels » , relève Guillaume Mautalent.

Déjà vendue en Allemagne, et devant le succès rencontré, la série les Grandes Grandes Vacances pourrait bien traverser l’Atlantique pour une diffusion à destination des États-Unis. Un coffret DVD est déjà en préparation pour le 3 juin et France 3 prolongera le replay un mois durant après le 30 avril, date de fin de diffusion.

« Nous essayions, mon frère et moi, de rester insouciants, de profiter de nos vacances… Des vacances à jamais gravées dans nos mémoires » , résume Colette.

Illustration - Mes grandes vacances sous l’occupation


Les Grandes, Grandes Vacances , 26’, sur France 3, à 10 h 05, jusqu’au 30 avril, puis en replay jusqu’au 30 mai. Coffret DVD, à partir du 3 juin.

Crédit des visuels: Les Armateurs

Haut de page

Voir aussi

Articles récents