La liberté selon Marine Le Pen

Le FN a annoncé qu’il allait porter plainte pour « atteinte à la liberté de manifester » contre les quelques Femen qui ont perturbé le défilé du 1er mai.

Politis  • 7 mai 2015
Partager :
La liberté selon Marine Le Pen
Photo : PREZAT/citizenside.com/AFP

À la suite de son calamiteux défilé du 1er Mai, le Front national a annoncé, par la bouche de sa présidente, qu’il allait porter plainte pour « atteinte à la liberté de manifester » contre les quelques Femen qui ont perturbé le défilé en s’affichant seins nus en train de faire le salut nazi à un balcon de la place de l’Opéra. Et leur « liberté de manifester » à elles ? Le FN n’en a visiblement cure, qui a délogé manu militari les manifestantes – « harpies obscènes » selon Marine Le Pen, « énergumènes » selon Florian Philippot, lequel a jugé que « le service d’ordre a fait son travail très professionnellement ».
Au FN, la liberté s’arrête là où commence celle des autres à embarrasser le parti !

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don