Mieux vaut tard que jamais…

Dans une interview, Jean-Vincent Placé avoue « être écolo depuis la naissance de sa fille, fin 2013 ».
Politis  • 20 mai 2015
Partager :
Mieux vaut tard que jamais…

C’est ce qui s’appelle une révélation tardive. Dans une interview au Parisien , Jean-Vincent Placé avoue « être écolo depuis la naissance de sa fille, fin 2013 » . Sachant qu’il a rejoint les Verts au début des années 2000, on se demande bien ce que faisait le sénateur EELV chez les écolos depuis plus d’une décennie ! « On se partageait les rôles avec Cécile [Duflot]  : elle l’extérieur et moi l’appareil. C’est vrai que cela m’a happé et je ne pouvais pas afficher ma part écolo » , tente-t-il de justifier ensuite. Son dernier livre d’entretiens s’intitule (avec toute la modestie qu’on connaît au personnage) Pourquoi pas moi ? S’il ne l’a pas déjà, on peut peut-être lui souffler la réponse…

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don