Un pavé dans la mare du Medef et du gouvernement

Le directeur général d’Alcatel-Lucent, Michel Combes, a copieusement piétiné la fable morale du Medef.

Les grands patrons du CAC 40 sont censés respecter un code de « bonnes pratiques » en matière de parachutes dorés et de retraites chapeau. Cette fable hautement morale, mise en place en 2013 par le Medef, a été copieusement piétinée ces derniers jours par le directeur général d’Alcatel-Lucent, Michel Combes (photo). Celui-ci quitte son poste après la piteuse vente de son groupe à Nokia, avec en poche un pactole de 13,7 millions d’euros. Ce qui a fait tousser le patron des patrons, Pierre Gattaz, ainsi que…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Tirs de la BAC à Stains : la version policière démontée par une reconstitution en 3D

Sur le vif accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.