Le grand brouillage climatique

Le changement climatique n’est pas négociable.

Depuis l’échec des négociations sur le climat à Copenhague, un seul objectif constituait la base des négociations : maintenir la hausse de la température globale de la Terre en dessous de 2 °C en 2100. Objectif désormais déconstruit. Les Nations unies ont publié le 30 octobre les résultats agrégés de 146 contributions nationales de réduction des émissions de gaz à effet de serre dans la perspective de la COP 21 1. Ces déclarations « volontaires », à la base de l’accord de Paris, conduiront à des émissions…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.