Des municipalités contre Linky

Plus de 300 élus locaux ont déclaré une guerre juridique à Enedis. Le nouveau compteur Linky pose des questions de santé mais aussi de protection des données privées.

Mercredi 22 mars, 300 personnes étaient rassemblées devant la Maison de la radio. Leur but ? Interpeller l'Association des maires de France, réunie à l'intérieur, sur leur combat contre le déploiement des compteurs Linky par Enedis, filiale d'EDF chargée de la distribution d'électricité. Ce mouvement, qui regroupe plus de 300 élus municipaux, est né après que ce compteur soit devenu une obligation légale. La loi de transition énergétique du 18 août 2015 prévoit l'installation de 35 millions de compteurs de…

Il reste 92% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents