Dossier : L’humour, un journalisme politique ?

L’humour, un journalisme politique ?

Le trait d’humour est partout dans les médias. Mais certains trublions se distinguent par une distance critique, une impertinence pédagogique qui n’en est pas moins drôle.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Le trait d’humour est maintenant omniprésent dans l’ensemble des médias, s’imposant comme un impératif de rigolade. Dans ce paysage, à côté de simples marioles, certains trublions se distinguent par une distance critique, une impertinence pédagogique qui n’en est pas moins drôle. Dans ce cas, humour, journalisme et politique font parfois bon ménage.

« Le Moment Meurice » sur France Inter, distillé par Guillaume du même nom, est à ce titre incontournable. « Portant le micro dans la plaie », il interpelle, traque les contradictions des uns et des autres avec un sourire d’enfant de chœur, une humeur joyeuse qui déroute. Au risque de ne plus rien prendre au sérieux ? Pas forcément. Le dessin de presse, témoigne également Aurel, peut apporter un éclairage réfléchi sans se priver d’humour. C’est tout l’enjeu d’un genre qui se doit d’interroger le monde.

Retrouvez tous les articles du dossier :

• Guillaume Meurice : « Il faut porter le micro dans la plaie »

• Avec les politiques, faut qu’ça saigne !

• Aurel : Un petit pas de côté


Haut de page

Voir aussi

Articles récents