Dossier : Glyphosate : Monsanto, ennemi public n°1

Christian Vélot : « Les lobbys ont pénétré l’édition scientifique »

Le biologiste Christian Vélot a montré que de faibles doses de Roundup perturbent fortement les organismes. Il s’insurge contre les pressions exercées par Monsanto pour défendre son herbicide et ses collusions avec Bruxelles.

La bataille contre le Roundup et le glyphosate, sa molécule active, se mène aussi sur le terrain de la science. Mais les chercheurs semblent dépassés par la machine de désinformation et d’influence orchestrée par Monsanto, qui parvient à dénigrer les travaux crédibles mettant en cause son herbicide vedette, le plus vendu au monde. Vous venez de publier une étude qui met en question l’innocuité du Roundup, l’herbicide vedette de Monsanto. Une de plus. Qu’apporte-t-elle au faisceau de suspicions, déjà dense…

Il reste 93% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents