Presse : « Recréer des formes d’autorité »

Le quotidien en ligne AOC – pour « analyse, opinion, critique » – limitera volontairement son offre éditoriale et privilégiera le débat d’idées, explique son initiateur, Sylvain Bourmeau.

Né ce 25 janvier à l’occasion de la Nuit des idées [1], AOC fait partie des nouveaux titres de presse qui tentent aujourd’hui leur chance dans un paysage médiatique en souffrance. Sur le Net, piloté par une équipe de trois personnes, Cécile Moscovitz, Raphaël Bourgois et Sylvain Bourmeau, AOC est un sigle pour les trois genres d’articles proposés chaque jour : une analyse, une opinion, une critique. Lancé avec un capital de 100 000 euros, ce site de journalistes publiant des auteurs, qui rémunérera chaque…

Il reste 97% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

La peste Zemmour

Politique accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.