Presse : Africultures en difficulté

La revue est en redressement judiciaire et lance un appel à soutien.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Revue papier et diffusée en ligne, informant depuis 1997 sur les cultures africaines et leurs diasporas, Africultures est aujourd’hui placé en redressement judiciaire et lance un appel à soutien et aux dons. Le titre déplore un contexte où les subventions historiques se tarissent, où les emplois aidés sont supprimés, mais aussi l’absence d’aides à la presse et un projet soutenu par l’Union européenne qui tarde à aboutir. Le 21 février, le tribunal décidera de sa capacité à perdurer. Plusieurs personnalités, comme Assa Traoré, Gaël Faye, Pascal Blanchard, Ladj Ly ou Yvon Ngassam, ont déjà apporté leur soutien pour sauver un patrimoine unique.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents