Rennes-II la rouge retrouve des couleurs

Après plusieurs semaines d’hésitation et une lente maturation de la contestation, la faculté a rejoint le mouvement étudiant.

Ça y est, Rennes-II se réveille. Les cris de joie résonnent dans le parc de l’université, dès l’annonce de la reconduction du blocage. Lundi 16 avril, il aura fallu cinq heures et demie de discussions pour départager les 4 000 étudiants présents. Pourtant, il y a deux semaines, la contestation de loi ORE (Orientation et réussite des étudiants) était à la peine, dans cette faculté traditionnellement prompte à se mobiliser. L’étincelle a pris mardi 10 avril, à l’occasion d’une assemblée générale rassemblant…

Il reste 95% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le goût subtil de la gentrification

Société
par ,

 lire   partager

Articles récents