Et si les colons causaient la perte d’Israël…

En menaçant la solution à deux États, la colonisation galopante met aussi en péril la notion d’État juif, fondement du sionisme.

Alors que le pays fête le 70e anniversaire de la proclamation de l’État d’Israël, une sourde angoisse s’empare de ses élites. Les ultras de la colonisation ne sont-ils pas en train de pratiquer la pire des politiques de gribouille ? Pour accomplir leur rêve d’annexion de la Cisjordanie, les colons, qui dominent aujourd’hui le gouvernement de Benyamin Netanyahou, nient une réalité démographique pourtant évidente. Le débat s’est enflammé, le 26 mars, au sein d’une commission organisée en urgence à la…

Il reste 93% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Grève du 13 janvier dans l’Éducation nationale : dans le cortège, le malaise est partout

Sur le vif accès libre
par et ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.