Travail du futur, combat d’aujourd’hui

Entre les plateformes dites collaboratives et le modèle social européen, la guerre est loin d’être gagnée.

Sandrino Graceffa  • 14 février 2019 abonné·es
Travail du futur, combat d’aujourd’hui
© photo : Le cas des livreurs à vélo est emblématique d’un système d’emploi en dehors de tout régime social.

Le futur du travail, de l’emploi, du salaire, mais également de l’entreprise, de l’économie elle-même, a pris désormais une forme tangible. C’est une économie qui met en place le profit sans redistribution, le travailleur sans salaire, l’entreprise débarrassée du pacte social. Nous avons nommé Uber, Deliveroo, MTurk, Foule Factory… Les États y contribuent : flexi-jobs, contrats zéro heure, auto-entrepreneuriat, travail semi-agoral (1) et autres mesures visant à promouvoir les plateformes dites

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)