« Je cartographie le fait accompli israélien »

Cartographe palestinien, expert lors des négociations avec Israël, Khalil Tafakji est, par son métier, l’un des meilleurs observateurs de l’extension incessante de la colonisation israélienne.

Palestinien de Jérusalem, né juste après 1948 et la Nakba (« la catastrophe », comme son peuple appelle la création -d’Israël), Khalil Tafakji est devenu cartographe après avoir été formé à Damas, en Syrie. Lorsque le leader palestinien Fayçal Al--Husseini crée, en 1983, la Société d’études arabes, celui-ci l’appelle pour créer un département de cartographie et « dresser notre propre carte de la Palestine ». Comme il est encore possible pour un Palestinien d’arpenter la Cisjordanie, mais sans données ni…

Il reste 94% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents