En Italie : scrutin municipal, enjeu national

Alors que les Italiens s’apprêtent à voter dans près d’un tiers des communes, cette élection revêt une importance cruciale pour le maintien du gouvernement du néolibéral Mario Draghi.

Olivier Doubre  • 29 septembre 2021 abonné·es
En Italie : scrutin municipal, enjeu national
La coalition gouvernementale, très large, dirigée par Mario Draghi, a essentiellement pour objectif de se maintenir en place.
© Russian Foreign Ministry / Sputnik via AFP

L’an dernier, Matteo Salvini, ex-ministre de l’Intérieur et dirigeant de la Lega (la Ligue), un parti d’extrême droite devenu national après avoir milité pour l’indépendance de la partie septentrionale du pays, la plus riche et industrialisée, tenait un meeting dans le quartier HLM de Pilastro, à la périphérie de Bologne, coincé entre une autoroute et une voie ferrée. Devant une foule de caméras et de riverains ravis de se muer en délateurs publics, il traverse un environnement dégradé et, guidé par une brave voisine, va sonner à l’interphone d’une famille tunisienne accusée de trafic de stupéfiants…

Une telle réunion eût été impensable quelques années plus tôt dans cette capitale

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Monde
Temps de lecture : 7 minutes