SNU : vague de départs au cabinet de la ministre Prisca Thevenot

Trois personnes stratégiques de l’entourage de Prisca Thévenot sont sur le départ, d’après les informations de Politis.

Hugo Boursier  • 21 novembre 2023
Partager :
SNU : vague de départs au cabinet de la ministre Prisca Thevenot
Prisca Thevenot, à Paris, en septembre 2023.
© JOEL SAGET / AFP.

Un cabinet qui se vide de moitié. Pas moins de trois personnes de l’équipe de Prisca Thevenot, la secrétaire d’État chargée de la jeunesse et du service national universel, sont sur le départ. Et pas des moindres – d’après les informations de Politis, confirmées par une source proche du ministère –, puisqu’il s’agit de la directrice de cabinet, son adjoint, et la conseillère communication et presse de celle qui pilote depuis le mois de juillet le dispositif tant décrié.

Ces départs donnent un signal de fragilité alors que le SNU fonce à toute vitesse sur la voie de la généralisation. Depuis la rentrée de septembre, le gouvernement a mis en place le label « Classe et lycée engagé », qui permet d’inscrire les douze jours de séjour de cohésion au sein même des lycées. À renfort d’une grande campagne de communication à tous les étages du ministère, les professeurs et chefs d’établissements ont été invités à répondre à un appel à projet afin d’obtenir le fameux label. Ce dispositif entraîne les élèves dans un projet pédagogique à réaliser pendant l’année… avec le SNU à faire en fin d’année scolaire.

Sur le même sujet : SNU : Macron impose sa vision de l’engagement pour mater la jeunesse

Autre exemple de cette généralisation à tout va : un projet de décret pourrait permettre aux élèves de seconde de ne pas réaliser leur stage obligatoire s’ils veulent s’inscrire pour le SNU. Le texte était soumis au vote au Conseil supérieur de l’éducation, jeudi 16 novembre. Selon les informations de Politis, sur les 34 organisations représentatives, seules six ont voté pour et trois se sont abstenues. « Mais ce vote n’est que consultatif », souffle une représentante qui s’est opposée au texte. « Le gouvernement fait ce qu’il veut avec cette mesure. » Pour elle, le décret pourrait être validé dans les prochaines semaines.

Quoi qu’il en soit, ces sorties soudaines s’ajoutent à la longue liste de dysfonctionnements que connaît la mise en place du SNU depuis ses premiers pas, en 2019. Encadrement militaire, surcoût, problèmes logistiques, le séjour de cohésion de douze jours connaît des difficultés importantes. Habituel juste après un remaniement, ce renouvellement du cabinet de Prisca Thevenot reste tardif puisqu’il arrive quatre mois après le changement de gouvernement du mois de juillet. Signe que le bateau SNU dérive en pleine mer ? Contacté, le gouvernement n’a pas répondu à nos sollicitations.

Sur le même sujet : SNU : « Que nos enfants préparent la paix, pas la guerre ! »


Recevez Politis chez vous chaque semaine !
Abonnez-vous
Politique
Temps de lecture : 2 minutes
Soutenez Politis, faites un don.

Chaque jour, Politis donne une voix à celles et ceux qui ne l’ont pas, pour favoriser des prises de conscience politiques et le débat d’idées, par ses enquêtes, reportages et analyses. Parce que chez Politis, on pense que l’émancipation de chacun·e et la vitalité de notre démocratie dépendent (aussi) d’une information libre et indépendante.

Faire Un Don

Pour aller plus loin…

Impôt sur la fortune : le cadeau que veut faire le RN aux plus riches
Fiscalité 21 juin 2024

Impôt sur la fortune : le cadeau que veut faire le RN aux plus riches

Dans son programme, le Rassemblement national veut supprimer l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) pour le remplacer par un impôt sur les fortunes financières (IFF). Un beau cadeau, uniquement à destination des 1 % les plus riches.
Par Pierre Jequier-Zalc
Accusé d’incompétence économique, le Nouveau Front populaire sort les chiffres
Économie 21 juin 2024

Accusé d’incompétence économique, le Nouveau Front populaire sort les chiffres

L’alliance des gauches se positionne pour une politique de relance et d’investissements massifs. Un chiffrage permettant de financer un programme de « rupture immédiate et claire avec la politique d’Emmanuel Macron ».
Par Lucas Sarafian
« Vous avez déjà entendu le RN parler de patriarcat ? »
Entretien 21 juin 2024

« Vous avez déjà entendu le RN parler de patriarcat ? »

Alors que le Planning familial a appelé à voter pour le Nouveau Front populaire, Sarah Durocher, sa présidente, revient sur cette décision et appelle à se mobiliser à la manifestation du 23 juin pour préserver les droits des femmes et des personnes LGBTQI+ face à l’extrême droite.
Par Hugo Boursier
Dans l’Essonne, l’optimisme infaillible des « vieilles du porte-à-porte »
Reportage 21 juin 2024

Dans l’Essonne, l’optimisme infaillible des « vieilles du porte-à-porte »

Dans la cinquième circonscription de l’Essonne, la gauche a perdu les dernières législatives à 18 voix près. Reportage à Gif-sur-Yvette sur un porte-à-porte mené par un groupe de retraité.es, optimistes pour faire basculer la « swing circo ».
Par Pauline Migevant