Violences policières, tabou judiciaire

Les violences policières sont un fait démontré, analysé, expliqué. Pour quelle réponse judiciaire ? Le lien intime et structurel qui unit police et justice empêche une réponse pénale adéquate. Il oblige les victimes  à une lutte longue et périlleuse pour obtenir justice. Plongée dans les arcanes du tabou judiciaire face aux violences policières.

Exclu Politis / Violences policières : toujours plus de mis en cause et toujours moins de poursuites
Forces de l'ordre • 22 décembre 2022

Exclu Politis / Violences policières : toujours plus de mis en cause et toujours moins de poursuites

Politis a obtenu les chiffres inédits du traitement judiciaire des violences policières de 2016 à 2021. Ils montrent l’explosion du nombre de mis en cause (+ 57 %) et mettent en avant un traitement judiciaire favorisé par rapport à la population générale. Analyse.
Par Nadia Sweeny
Exclu Politis / Violences policières : en 10 ans, une baisse des peines de prison ferme
Justice • 22 décembre 2022

Exclu Politis / Violences policières : en 10 ans, une baisse des peines de prison ferme

Politis a eu accès aux statistiques de traitement judiciaire des violences volontaires par personne dépositaire de l’autorité publique (PDAP) et notamment aux peines prononcées depuis 2010. Résultat : une baisse régulière du nombre de peines de prison ferme, mais une augmentation de la sévérité de celles-ci.
Par Nadia Sweeny
Police : le tabou judiciaire du faux en écriture publique
Police • 7 décembre 2022

Police : le tabou judiciaire du faux en écriture publique

Il est le corollaire des violences policières : les agents mentent dans les procès-verbaux pour se couvrir. Pourtant, le faux en écriture publique, infraction criminelle, peine à être poursuivi par la justice. Encore un tabou ?
Par Nadia Sweeny
Violences policières : un œil et dix ans de perdus
Enquête • 7 décembre 2022 abonné·es

Violences policières : un œil et dix ans de perdus

Il y a dix ans, Driss perdait son œil sous les coups d’un policier. Depuis, la justice peine à déjouer les mensonges des agents et à instruire une affaire dans laquelle se sont mêlés absence de communication entre brigades, recours à une brutalité aussi extrême que gratuite et complaisance du parquet. Politis a eu accès à ce dossier inédit. Récit de dix années de combat judiciaire.
Par Nadia Sweeny
Violences policières : la justice face à son tabou
Police • 7 décembre 2022 abonné·es

Violences policières : la justice face à son tabou

Des procédures allégées aux stratégies d’évitement, la réponse pénale aux violences policières est manifestement insuffisante.
Par Nadia Sweeny
« La valeur accordée à la parole des policiers se détériore »
Entretien • 7 décembre 2022 abonné·es

« La valeur accordée à la parole des policiers se détériore »

Loïc Pageot est vice-procureur de Bobigny, en charge des dossiers mettant en cause des policiers. Affecté depuis douze ans dans la 2e plus grande juridiction du pays, il évoque, sans langue de bois, la gestion de ces dossiers complexes.
Par Nadia Sweeny