« On fait les poches des malades »

Deux cents personnes ont manifesté le 8 février lors des États généraux de l’organisation de la santé, à l’appel du Collectif national contre les franchises médicales.

Jean-Baptiste Quiot  • 14 février 2008 abonné·es

Haro sur les franchises ! Le mot d'ordre est lancé. Le Collectif national contre les franchises médicales, constitué d'environ 70 associations, de partis de gauche et de syndicats, ne perd pas une occasion de faire entendre son message. Bruno-Pascal Chevalier, malade du sida, qui a cessé, comme d'autres grévistes, de se soigner depuis bientôt cinq mois pour protester contre ces franchises, était présent, le 8 février, rue du Faubourg-Saint-Martin, où se tenaient les États généraux de

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 5 minutes