Tromperie sur la marchandise

Après six mois de travail sous la houlette de Martin Hirsch
et l’adoption d’une feuille de route contestée, le Grenelle de l’insertion se borne à appliquer les réformes du gouvernement.

Thierry Brun  • 5 juin 2008 abonné·es

Mise en place d’un «référent unique» dans le cadre de la réforme du service public de l’emploi, création d’un nouveau «contrat unique d’insertion» fusionnant les minima sociaux, réforme des règles de financement de l’insertion par l’activité économique, et revenu de solidarité active (RSA)… Les principaux engagements présentés par François

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 3 minutes