« Des prisons inhumaines et inutiles »

Rares bénévoles admis dans l’univers carcéral, les visiteurs de prison disent leur inquiétude face à la nouvelle loi pénitentiaire. Selon eux, elle ne changera rien aux conditions d’existence des détenus.

Margaux Girard  • 1 octobre 2009 abonné·es
« Des prisons inhumaines et inutiles »

«Avant mes premiers rendez-vous avec les détenus, j’ai demandé à voir le règlement intérieur de la prison. On m’a donné un document de deux pages, où il y avait trois ou ­quatre règles inscrites. J’ai vite compris que ce n’étaient pas des textes mais des habitudes qui encadraient le quotidien », raconte Hubert Castel, visiteur à la maison d’arrêt d’Osny (Val-d’Oise). Confidents des détenus, témoins privilégiés de leur

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société
Temps de lecture : 4 minutes

Pour aller plus loin…