Paul Ariès : «Contre la barbarie qui vient…»

Paul Ariès présente les objectifs du prochain
« contre-Grenelle » et fustige le capitalisme vert.

Un troisième contre-Grenelle est organisé le 2 avril à Vaulx-en-Velin (69) sur le thème « Décroissance ou barbarie ». Le choix de la ville la plus pauvre du département est un enjeu politique car les plus modestes seront les premières victimes de l’effondrement environnemental. Les bonnes âmes vont ânonnant que croissance et décroissance ne seraient pas antagonistes : faisons décroître ce qui est mauvais et laissons croître ce qui est bon… Les objecteurs de croissance ont l’esprit têtu : oui, la…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents