Promesse tenue

Politis  • 21 juillet 2011
Partager :

Scénariste et écrivain, prix Albert Londres, Michel Croce-Spinelli a été de longues années grand reporter. C’est dans cette patiente et profonde expérience des pays lointains, des guerres, des famines, des souffrances humaines, qu’il puise la matière de son roman.

Dans une Afrique plongée dans les guerres tribales, et sous le masque d’un médecin humanitaire et d’un journaliste désenchanté « légionnaire de l’information », l’auteur nous parle de la condition humaine et du destin individuel mêlés aux soubresauts de l’histoire.

La mort du médecin confronte Hugo, le journaliste, à la quête, dérisoire et nécessaire, d’une femme qu’il ne connaît pas, et qui, peut-être, n’existe plus.
Cela afin d’honorer une promesse faite à son compagnon. C’est finalement en pays khmer, dans l’éblouissante rencontre avec le fleuve Mékong, majestueux et violent, que s’achève cette quête d’une femme, et peut-être surtout, de soi-même.

Promesse, Michel Croce-Spinelli, Arléa, 176 p., 16 euros.

Culture
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don