Groland se visite à Sète

Créée en 1992, la célèbre « Présipauté » fête ses 20 ans au Musée international des arts modestes (Miam). Du férocement incorrect, qui tient impeccablement le coup.

Jean-Claude Renard  • 7 juin 2012 abonné·es

Des trognes ordinaires, parfois patibulaires, des petits bourgs transpirant le terroir, aux noms évocateurs (Pirognon-les-Tatouilles, Defequin, Chichigneux), un président autoproclamé pour sept ans renouvelables, des trublions qui viennent chahuter le banal du quotidien. On connaît la Présipauté de Groland, dont les nouvelles parviennent au monde à travers la

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Médias
Temps de lecture : 3 minutes