Le Sedif à sec

Après le procès invalidant la décision de la communauté d’agglomération Est Ensemble (Est parisien, 400 000 habitants) de déléguer au privé, en l’occurrence au Syndicat des eaux d’Île-de-France (Sedif), la gestion de l’eau, la Coordination Eau Île-de-France a enregistré une seconde victoire. Le socialiste Bertrand Kern, président de l’agglo, a indiqué vouloir se donner le temps de la réflexion. Plus question donc d’une nouvelle délibération en faveur du Sedif. Le tribunal administratif de Montreuil avait…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents