L’image officielle

C’est un exercice obligé après toute élection présidentielle : la photographie officielle du chef de l’État, devant orner les 36 000 communes de France. Jacques-Henri Lartigue avait encastré Valéry Giscard d’Estaing, Gisèle Freund avait fixé François Mitterrand et Bettina Rheims croqué Jacques Chirac. De grands photographes. Le choix de François Hollande s’est tourné vers Raymond Depardon. Un choix également patrimonial, le photographe ayant 50 ans d’images derrière lui (et plusieurs documentaires, dont le…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents