Un nazi localisé en Hongrie

La Hongrie du très conservateur Viktor Orban traînerait-elle des pieds pour juger les criminels nazis ? Depuis septembre 2011, le parquet de Budapest connaît l’adresse de Laszlo Csatary, accusé de complicité dans la mort de 15 700 juifs. C’est le Centre Simon-Wiesenthal qui a retrouvé la trace de cet ancien chef de police du ghetto de Kosice (actuelle Slovaquie) et transmis ses informations à la justice hongroise. Pour l’heure, seuls les journalistes britanniques du Sun ont pourtant frappé à la porte du…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents