Montebourg chauffe les écolos

Dans la droite ligne d’éric Besson, début juillet, le ministre du Redressement productif voulait « se pencher » sur le dossier des gaz de schiste ; dimanche dernier, il appuie chaudement le nucléaire, « filière d’avenir » , pourvoyeuse « d’énergie pas chère, abordable et en quantité » . Alors que la conférence sur l’environnement se tiendra les 14 et 15 septembre, Arnaud Montebourg maintient qu’il ne fait pas de provocation à l’endroit des écologistes. Rappelons ses positions d’ex-candidat à la primaire…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents