Cahuzac sème la crise budgétaire

Le ministre délégué au Budget, Jérôme Cahuzac, s’est forgé la réputation peu enviable de sabreur de crédits dans les ministères, relate un article du quotidien les Échos (du 24 septembre). Apparemment, Cahuzac exerce cette fonction d’une main de fer. En quatre mois, le ministre a accumulé les « noms d’oiseau » : « misogyne prétentieux » , aurait dit Cécile Duflot, « incorrect » , aurait lâché Michel Sapin. « Cassant » , « éruptif » … N’en jetez plus ! Aux dires de certains, les confrontations sont plutôt…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé aux abonnés

Pour lire cet article :

Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents