Dossier : Droite : Le temps des aventuriers

Philippe Corcuff : « Renouveler le langage »

Pour Philippe Corcuff, il n’est plus question d’imposer une utopie toute faite. La gauche doit puiser dans les pratiques populaires.

Militant de longue date, passé du PS dans les années 1970 jusqu’au NPA (dont il est actuellement « en congé »), via le MRC et Les Verts, Philippe Corcuff s’alarme, dans La gauche est-elle en état de mort cérébrale ?, de la décomposition intellectuelle des gauches. Pourquoi employez-vous le terme de « mort cérébrale » à propos de la gauche ? Philippe Corcuff : La définition historique de la gauche est particulière. À la différence de la droite, l’idée de gauche, au moins depuis les Lumières, avec Jaurès,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents