Les émergents vacillent

Les bulles immobilières menacent d’exploser en Chine ou au Brésil.

Thomas Coutrot  • 12 septembre 2013 abonné·es

Les pays émergents ont la gueule de bois. Depuis juillet, ils sont touchés par d’importantes turbulences financières. La fuite des capitaux, la chute des bourses et celle des monnaies ont été déclenchées par les annonces de la FED, la banque centrale

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)

Chaque semaine, nous donnons la parole à des économistes hétérodoxes dont nous partageons les constats… et les combats. Parce que, croyez-le ou non, d’autres politiques économiques sont possibles.

Temps de lecture : 3 minutes