Le Bureau du jazz amaigri

Les dirigeants de France musique maintiennent la structure, mais sous une forme réduite.

Le Bureau du jazz à Radio France est maintenu. Une pétition et 7 000 signatures ont fait revenir Jean-Pierre Rousseau, directeur de la musique à Radio France, et Marie-Pierre de Surville, directrice de France Musique, sur leur décision de supprimer cette structure dédiée au jazz depuis 1961 (voir politis.fr et Politis n° 1316). Arnaud Merlin, producteur de feu « Matin des musiciens jazz » et de l’actuel « All that jazz », devrait reprendre le flambeau. C’est la bonne nouvelle. La moins bonne, c’est que le…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.