Une « diplomatie » très israélienne

L’ambassadeur de France en Israël a été convoqué le 2 janvier par le ministre israélien des Affaires étrangères pour s’entendre reprocher un vote aux Nations unies.

Dans les usages diplomatiques, la convocation d’un ambassadeur fait généralement suite à un incident sérieux. Un propos jugé insultant, une expulsion, voire une bavure militaire… L’ambassadeur de France en Israël, Patrick Maisonnave a, lui, été convoqué le 2 janvier par le ministre israélien des Affaires étrangères pour s’entendre reprocher un vote aux Nations unies. En l’occurrence, le vote de la France en faveur de la résolution palestinienne, dont le crime était de fixer une date limite à la fin de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.