Un tripatouillage très politique

Le classement des listes repris par les médias a donné une lecture faussée des résultats.

Le tripatouillage était presque parfait. Dimanche soir, en regardant les résultats des départementales à la télé, bien des téléspectateurs ont dû s’interroger sur ces drôles de graphiques qui, sur France 2 et France 3, par exemple, présentaient une colonne rose singulièrement pimpante. L’institut Ipsos-Sopra Steria lui accordait royalement 28,5 % des suffrages, entre une colonne bleue à 36 % et une bleu marine à 24,5 %. Certes, ce score n’était pas attribué au seul PS, les politologues de service précisant…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.