Iran : dix ans de prison pour une journaliste

Narges Mohammadi a été condamnée pour son engagement en faveur de l’abolition de la peine capitale.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Déjà incarcérée depuis mai 2015, militante pour les droits de l’homme, la journaliste Narges Mohammadi a été condamnée à dix années de prison en Iran pour avoir « formé et dirigé un groupe illégal » appelant à l’abolition de la peine capitale. Selon RSF, l’Iran est classé au 169e rang sur 180 dans le dernier classement mondial de la liberté de la presse.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents