Trump attaque la santé

Les Républicains de la Chambre des représentants ont voté une proposition de loi visant à abroger l’Obamacare.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Après un échec en mars dernier, les Républicains de la Chambre des représentants ont voté une proposition de loi visant à abroger l’Obamacare, la réforme de santé de l’ancien président des États-Unis, adoptée en 2010. Les financements publics à Medicaid – le programme d’assurance pour les plus modestes – seraient réduits, la couverture minimale allégée, l’obligation de souscrire à une assurance-maladie supprimée, et les assureurs pourront refuser de couvrir les personnes atteintes de « maladies préexistantes ». Le viol, la dépression ou les césariennes seront considérés comme tels…Un « Trumpcare » vu comme un « désastre » par le New York Times. Mais le débat s’ouvre désormais au Sénat, où les Républicains n’ont qu’une étroite majorité.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents