Trump attaque la santé

Les Républicains de la Chambre des représentants ont voté une proposition de loi visant à abroger l’Obamacare.

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Après un échec en mars dernier, les Républicains de la Chambre des représentants ont voté une proposition de loi visant à abroger l’Obamacare, la réforme de santé de l’ancien président des États-Unis, adoptée en 2010. Les financements publics à Medicaid – le programme d’assurance pour les plus modestes – seraient réduits, la couverture minimale allégée, l’obligation de souscrire à une assurance-maladie supprimée, et les assureurs pourront refuser de couvrir les personnes atteintes de « maladies préexistantes ». Le viol, la dépression ou les césariennes seront considérés comme tels…Un « Trumpcare » vu comme un « désastre » par le New York Times. Mais le débat s’ouvre désormais au Sénat, où les Républicains n’ont qu’une étroite majorité.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.